Le groupe Bel s'engage pour une filière laitière plus responsable

Ces actions découlent de la signature en 2018 de sa Charte Mondiale pour une filière amont laitier durable qui avait été co-construite avec le WWF. Le Groupe avait alors défini 6 axes stratégiques : un partenariat avec les éleveurs et leurs pratiques d’élevage durables, le bien-être animal, le pâturage, une alimentation locale et durable des vaches, la réduction de l’impact environnemental de la production laitière, et la qualité nutritionnelle et la sécurité alimentaire du lait.

Depuis un an, le Groupe a avancé sur plusieurs sujets :

  • L’accord qui avait été signé en décembre 2017 avec l’APBO a été reconduit en 2019. Il permet un accompagnement de tous les éleveurs partenaires, et garantit aux éleveurs un prix moyen du lait pour toute l’année.
  • L’engagement pâturage, effectif depuis 2018 pour les marques Babybel et Leerdammer, a été étendu en 2019 aux marques Kiri, Boursin, Cousteron et Port-Salut.
  • L’outil « Cow Compass » qui permet d’améliorer les pratiques d’élevage en matière de bien-être animal notamment a été déployé par 23% des éleveurs partenaires des Pays-Bas.
  • Bel continue de collaborer avec le WWF France pour comprendre les impacts globaux de l’alimentation de la vache laitière et stopper la déforestation liée à l’alimentation animale.

Ces initiatives font partie du programme « Chaque Portion Nous Engage », la démarche RSE du groupe adoptée en 2003, qui fixe des objectifs ambitieux sur l’ensemble des domaines où le groupe a des impacts : agriculture durable, nutrition, empreinte environnementale et bien-être de l’ensemble des parties prenantes.

Dans ce cadre, après avoir lancé une version bio de son Mini Babybel, Bel a sorti en Avril 2019 une version bio de La Vache Qui Rit et de Cousteron.

Quelques documents de référence